Amicale La Créole

Amicale La Créole

La Créole en escale à Sète

Ouhaip, on a dit qu'on le ferait et ON L'A FAIT !

Du 27 mars au 2 avril l'Amicale La Créole a tenu sa place dans le carré du centenaire (de la fin de la guerre 14-18) lors de la manifestation internationale Escale à Sète. Boudiou gast ! 400 000 visiteurs se sont pressés pour venir nous voir. Un succès sans précédent pour les sous-mariniers. Certaines mauvaises langues diront qu'ils sont venus pour l'Hermione. Que nenni ! L'Hermione et son confrère le Mutin se sont amarrés devant notre stand parce qu'on était là ! Et, bien là ! Quelle présence, quelle prestance et quelle maestria ont montré les sous-mariniers durant cette semaine de multiples manifestations.

Dès le 1er jour, le stand de l'AGASM interpelle. "Comment, il y avait déjà des sous-marins en 14 ?"."Aaaarg, ils naviguaient à la vapeur, pô croyap' !"."Ho, c'est la première fois que je vois des sous-mariniers... vous êtes des vrais ?". Et encore mieux : "Vous avez fait 14-18 ?"

Pour l'occasion et à la demande de l'Organisateur de l'évènement certains d'entre nous avaient revêtu l'uniforme de l'époque, trois quartier-maitres et un second. Que dire... ça va être gênant... puis-je ? Le succès des quartier-maitres avec leur pompon sur la tête fût tel qu'ils eurent très rapidement les joues usées par les innombrables baisers de la gente féminine. Les matelots du Mutin (en face de nous) en étaient verts de jalousie. "Les vieux d'en face avec leur bâchi bleu et leur légende sous-marin Morse ou Requin ont plus la côte que nous !" 

Le deuxième jour s'annonce, pour nous c'est le grand jour. Ce soir c'est la veillée du sous-marinier indiquée dans tous les programmes officiels. Pour l'occasion, l'Amicale Poncelet et l'Amicale Casabianca sont venus avec leur drapeau. 

A 18h00, au son du Bagad d'Aix les sous-mariniers ont défilé drapeaux en tête puis ceux en uniformes d'époques puis les autres avec leurs blousons aux multiples patchs et leurs casquettes de sous-mariniers. Incroyab' une foule compacte s'était massée sur tout le long de notre marche et pour la première fois de ma vie j'ai entendu une foule d'inconnus crier : "Vive les sous-mariniers !". On notera le succès particulier de ceux de l'Amicale Casabianca avec leur Jolly Roger. L'anthousisame de la foule pour ce défilé y doit certainement pour bonne part ou alors est-ce la prestance de Daniel le porte-drapeau de notre Amicale pour l'occasion ?

Puis ce fût la soirée proprement dite. Avant les joyeusetées nous avons tenu à rendre hommage au Lieutenant-Colonel Beltrame de la Gendarmerie National, à noter que le midi nous avions également participé à l'hommage National.

Ensuite nous avons embrayé sur des histoires puis des chants, du pain, du pâté Hénaff et du vin rouge. Ambiance comme à bord garantie !

Jeudi, affluence de plus en plus forte. Déjà plus de 800 personnes sont entrées dans notre stand. L'intérêt semble aller grandissant ("On m'a dit de ne pas rater le stand des sous-mariniers." - phrase entendue à partir du jeudi jusqu'à la fin).

Vendredi, la fatigue commence à se faire sentir. Tenir le stand de 09h00 à 19h00 dans un joyeux tohu-bohu et sous une avalanche de questions, ça use.

Samedi. La foule du weekend arrive dès 09h00. L'affluence décuple. Côté réponses aux questions nous sommes rodés mais il est temps de préparer notre intervention de 18h00 à la Chapelle des pénitents, notre conférence sur les sous-marins de la Grande Guerre en Méditerranée, encore un succès.

Dimanche. Au secours !!! Il fait beau et la foule (la multifoule devrai-je dire) est de sortie. Il est quasiment impossible de circuler sur les quais. Mais La Créole a un impératif, prendre part au grand défilé d'Escale à Sète, le défilé des équipages. Nous devons emprunter des chemins de traverse, faire des zigs et des zags pour nous rendre sur le lieu du départ qui est à... Dreuze ! Deuxième défilé pour La Créole et là, pas sur 800m mais sur 7 km !

Lundi. ça foule toujours. L'interêt pour le stand ne se dément pas et un peu plus de 2800 personnes auront foulé le sol de nos 18m2. Surprise du chef, un troisième défilé est organisé, celui de la commémoration de 14-18 (hé oui, souvenez-vous au début de l'article je vous disais que nous étions dans le carré du centenaire !). Alors nous avons défilé et c'est un jeune de la PMM de Sète qui a porté notre drapeau et comme nous n'étions plus que deux notre cantatrice s'est jointe à nous. Ah oui ! J'vous avais pô dit ! Depuis le début de la manifestation nous hébergions sur notre stand un rossignol chanteur (UNE qui faut dire sinon balance ton porc !). Nathalie Nicaud : Artiste Lyrique, soprano, danseuse et comédienne. Une soprano à la voix d'or !

 

 

Remerciements spéciaux à Sophie, notre photographe et à Christian (mercenaire d'une autre Amicale de l'AGASM) pour son aide, sa bonne humeur et pour avoir accepté de rire à mes jeux de mots approximatifs. Et qu'on se le dise : le sous-marinier est pataud mais profondément humain !

Voilà les amis. Nous en ressortons fatigués et usés mais fiers d'avoir représenté la sousmarinade et riches de nouveaux amis.

 

PS : L'album photo suivra... pas tout le même jour !

 

 

 

 

 



07/04/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres